Travailler en indépendant à travers le freelance

Devenir freelance

Le travailleur indépendant ou freelance est un individu autonome qui gère seul son activité. Il n’a aucun patron, encore moins des employés, mais peut faire appel à des prestataires externes pour l’exécution de certaines tâches. Voici les étapes par lesquelles passer pour se lancer en freelance.

Le choix de son statut

Le statut d’auto-entrepreneur est celui qui vous est proposé et qui présente plus de facilités, une fois que la décision de devenir freelance est prise. Toutefois, d’autres statuts vous permettant de faire carrière en freelance vous avantageront certainement un peu plus. Vous aurez ainsi à choisir entre :

  • une entreprise individuelle et une EIRL ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée ;
  • une auto-entreprise et une EURL ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ;
  • une SASU ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle.

Chacun de ces statuts vous confère des commodités et en dehors d’eux, vous pourrez aussi porter votre choix sur le portage salarial. Sur le site www.l-expert-comptable.com, on peut lire qu’avec le portage salarial, un statut de salarié vous sera établi par une entreprise de la même nature. Vous effectuerez par conséquent vos missions en tant que consultant.

L’étude du marché et le business plan

Avant de se lancer en freelance pour devenir indépendant, une étude de marché s’impose. Celle-ci prend en compte le ciblage de votre clientèle et le degré de rentabilité de votre projet. Elle vous permettra également de connaître vos concurrents directs et indirects, les opportunités et les contraintes, les forces et les faiblesses de votre structure.

Quant au business plan, il correspond à une définition de stratégie. Ici, ce sont la politique de communication et la politique marketing à adopter qui seront explicitées. Ce document ne doit pas non plus manquer de prendre en compte vos différentes méthodes de production, les tarifs à appliquer et les délais d’exécution.

Par ailleurs, la prospection et la communication sont les autres étapes que vous ne devrez pas négliger si votre objectif est d’être freelance. La première vous aide à décrocher vos premiers contrats : ce sont eux qui feront démarrer votre activité. Quant à la communication, elle sera le principal outil de promotion de vos services et de vos produits. Misez sur la communication digitale en créant un site Internet ou en sollicitant les compétences d’un Community Manager.

Les avantages et les inconvénients du travail indépendant en freelance

Si vous avez cherché à savoir comment devenir freelance, vous devriez aussi vous renseigner sur les tenants et les aboutissants de ce métier indépendant. En termes d’avantages par exemple, vous êtes libre d’organiser votre emploi du temps comme vous le souhaitez. Les rémunérations ne sont pas plafonnées et vous possédez une réelle et véritable autonomie. Vous n’aurez pas non plus besoin de vous déplacer pour gérer vos affaires. Vous pourrez ainsi choisir de faire du télétravail. Sans bien évidemment compter la fierté que vous ressentirez chaque fois que vous aurez atteint les objectifs que vous vous serez fixés. Autrement dit, vous ne devrez votre réussite à personne. Toutefois, vous ne pourrez pas profiter des allocations chômage et vous êtes exposé à une insécurité de l’emploi. Vous êtes totalement écarté du régime général et ne profiterez que d’une couverture sociale de moindre qualité. Le freelance est aussi un chef d’entreprise qui doit faire montre d’une autodiscipline rigoureuse, puisqu’il n’a pas de comptes à rendre à un supérieur hiérarchique. Il devra aussi penser à un plan de prévoyance retraite s’il souhaite faire carrière dans le travail indépendant.

Gestion d’entreprise : faire appel aux services d’un expert-comptable dans le Havre
Micro entreprise : présentation et définition