Formalités nécessaires pour créer une sasu

créer une sasu
La première marche vers l’indépendance financière est la création d’entreprise. La plupart des jeunes entrepreneurs optent pour créer une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU). La mise sur pied d’une telle société doit néanmoins respecter certaines dispositions prévues par l’État. Quel est donc l’intérêt du choix d’une SASU ? Quelles sont les démarches administratives pour sa création ? Et quel pourrait en être le coût ? Autant de préoccupations qui méritent des approfondissements.

Avantages liés à la création d’une SASU

Le choix de ce type d’entreprise est souvent guidé par les avantages qui y sont rattachés. En effet, une SASU est une Société par Actions Simplifiée créée par un seul associé. Ce dernier peut être une personne physique ou morale.

Lorsque l’unique associé est une personne physique, les dividendes qu’elle perçoit ne sont pas soumis aux cotisations sociales. Il ne leur est imposé qu’un taux global de 15 %.

Lors de la mise sur pied, le capital social minimum requis est négligeable (juste 1 euro). Il faut juste s’assurer du versement de la moitié du capital dans le compte de l’entreprise, dès sa création. Le reste des fonds pourra être échelonné sur les cinq ans à suivre.

La SASU s’adapte aisément aux différents profils d’entrepreneurs. Elle offre une grande liberté dans sa structuration et dans son fonctionnement interne. Elle s’adapte donc plus facilement aux réalités du marché. En outre, elle intègre la protection du patrimoine de son fondateur. Pour bénéficier d’informations détaillées qui vous serviront de boussole tout au long du processus de création de votre SASU, cliquez ici et maximisez vos chances.

Formalités de création d’une SASU

La création d’une SASU se fait essentiellement en sept étapes :

  • La première consiste en la détermination du capital social et son dépôt dans le compte bancaire rattaché à la SASU. Pour ce faire, il faudra fixer un montant à votre convenance. À cela s’ajoutent les apports en nature, en numéraire ou en industrie. Il vous incombe de trouver un montant suffisant pour attester de votre détermination à réussir, sans pour autant exagérer dans le risque ;
  • La deuxième (la plus importante) est la rédaction et la signature des statuts. À ce stade, il faudra indiquer le nom et l’adresse du siège social que vous avez choisis pour l’entreprise. Devront également être indiqués : l’activité qui sera exercée (objet social), la date de clôture des comptes annuels, le capital, l’identité de l’unique associé, les modalités de fonctionnement et de répartition du résultat ;
  • À la troisième, il faudra procéder à une annonce publique dans un Journal d’Annonces Légales (JAL) ;
  • La quatrième se résume au remplissage et à la signature du formulaire de déclaration de création d’une société (MO SASU) ;
  • La cinquième se matérialise par la constitution d’un dossier complet (statuts datés et signés, formulaire MO SASU rempli et signé, attestation de dépôt de fonds, la déclaration de non-condamnation, l’attestation de parution, la pièce d’identité en cours de validité du président, le justificatif du siège social, chèque destiné au greffe) ;
  • La sixième correspond au dépôt du dossier complet au greffe ;
  • Enfin, la dernière est la réception du Kbis et le démarrage de la société.

Il est important de souligner que, s’agissant de la rédaction des statuts, il est possible de la faire soi-même, la faire réaliser par un professionnel ou faire recours à une plateforme legaltech. Il est également primordial que le dossier constitué ne comporte aucune erreur, sous peine du refus de l’immatriculation de la société.

Coût de la création

Donner vie à une SASU nécessite naturellement des moyens financiers. Au nombre de ces moyens figurent le montant du capital en numéraire, le montant pour le chèque de l’immatriculation, les fonds de démarrage des activités et les honoraires en cas de sollicitation extérieure.


Comprendre le fonctionnement et l’utilité du rétroplanning
À quoi sert une société de portage salarial ?