Comment fonctionne une société de portage salarial ?

Portage salarial

Publié le : 01 novembre 20215 mins de lecture

Mis en place dans les années 80, le portage salarial séduit de plus en plus de travailleurs en quête des avantages et de sécurité sur les plans financiers et sociaux depuis sa législation dans le Code du travail en 2008. C’est pourquoi ce concept intéresse aussi un bon nombre d’entreprises. Ce nouveau mode de travail connaît même aujourd’hui une croissance impressionnante. Mais, comment se déroulent exactement les sociétés de portage salarial ?

Comment fonctionne la société de portage salarial ?

À mi-chemin entre le statut d’entrepreneur et de salarié, le Code du travail définit le portage salarial comme une relation contractuelle tripartie entre une société de portage salarial, l’entreprise cliente et le consultant porté. C’est un système innovant qui permet de mettre en œuvre une activité professionnelle indépendante tout en conservant les avantages et la sécurité du statut salarié, c’est-à-dire la couverture sociale d’un salarié. Le principe de base de la société de portage salarial est donc de convertir l’activité d’un travailleur freelance en un emploi indépendant avec un contrat de travail en CDI ou CDD. Son salarié porté quant à lui intervient et assure une mission auprès de l’entreprise cliente. Cette dernière payera la société de portage afin qu’elle rémunère à son tour le porté après prélèvement de 10 % de frais de gestion. En tant qu’indépendant, le porté est libre de prospecter ses futurs clients, d’accepter ou non une mission et de négocier le coût de ses honoraires. Pourtant, la société de portage doit signer un contrat de prestations pour le client. En d’autres termes, l’entreprise de portage salarial est à la fois l’employeur du porté et le prestataire de services. Elle l’accompagne également dans le développement de son activité, mais le laisse exécuter ses fonctions en toute liberté. Pour en savoir plus, suivez ce lien.

À lire en complément : À quoi sert une société de portage salarial ?

À qui s’adresse le portage salarial ?

Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi destiné à toutes les personnes qui souhaitent exercer une activité professionnelle en toute indépendance, mais qui veulent toutefois conserver la couverture sociale d’un salarié. Que vous soyez un jeune diplômé ou déjà un chef de projet, cadre, ingénieur, consultant en communication ou marketing ou encore un retraité actif qui dispose d’une expertise reconnue, vous pouvez intégrer dans les sociétés de portage. Vous devez donc être justifié d’une qualification, d’une expertise et d’une autonomie qui vous permet de rechercher vous-même vos clients et de convenir avec eux des conditions d’exécution de votre prestation et de votre prix. Par ailleurs, selon l’article L.1254-5 du code de travail, les activités de services à la personne ne peuvent pas entrer dans un contrat de travail en portage salarial. Les activités commerciales et les professions réglementées comme le médecin, notaire, avocat… ne rentrent pas non plus dans ce cadre. Bref, il s’adresse donc à des experts des prestations intellectuelles et plus précisément les métiers du conseil.

Nous vous recommandons : Portage salarial en 2021 : guide pratique

Pourquoi faire appel à une entreprise de portage salarial ?

De plus en plus d’entreprises font appel à une société de portage salarial dans le but de répondre à un besoin ponctuel pour lequel elles ne disposent pas des ressources en interne. En tant qu’entreprise cliente, cela vous procure de nombreux avantages. Vous pouvez par exemple profiter de la compétence d’experts qui intervient dans votre compagnie tout en bénéficiant d’une mission encadrée juridiquement. C’est aussi un vrai gain de temps et de simplicité administratif. C’est en effet les sociétés de portage qui prennent en charge des parties juridiques, administratives et comptables de l’activité du salarié porté, ce qui vous permet de vous concentrer sur l’essentiel. Quant au salarié porté qui choisit de travailler avec une entreprise de portage qui le met en relation avec son réseau de consultants, il peut ainsi profiter des différentes formations qui l’aident à se positionner comme expert. Il peut aussi jouir de la même liberté que celle d’un travailleur indépendant. Il peut également bénéficier du statut de salarié comme le régime général de la sécurité sociale, cotisation retraite, mutuelle, prévoyance, droit au chômage… Enfin, il peut gérer son temps en autonomie, ce qui lui donne un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Les conseils pour choisir une société de portage
Guide pratique pour racheter une entreprise

Plan du site