À quoi sert une société de portage salarial ?

portage salarial

Le portage salarial est une pratique née au début des années 1990 dans de but de fournir de l’aide aux cadres à la recherche d’emploi. Ceux-ci manifestaient en effet un désir de préserver leur indépendance. Ces sociétés de portage ont maintenu jusqu’à nos jours leur utilité aux yeux des professionnels sur le marché de l’emploi. Quel est le rôle d’une société de portage et pourquoi adhérer à ses services ?

Qu’est-ce qu’une société de portage ?

Une société de portage permet au salarié d’obtenir l’autonomie qu’il désire en réalisant une activité indépendante tout en restant sous la couverture de son contrat salarial. Les sociétés de portages tirent leurs revenus d’un pourcentage prélevé sur chaque prestation du salarié qu’elles portent. Ce prélèvement est appelé « frais de gestion ». Si vous souhaitez en apprendre plus sur ce mécanisme, cliquez ici.

Quels sont les professionnels pouvant recourir au portage ?

Le portage est une option ouverte à tous les professionnels désireux de maintenir leur indépendance tout en obtenant la couverture d’une entreprise. Des entrepreneurs aujourd’hui ont débuté après être passés par le portage pour forger leur expérience. Bien qu’il n’existe de restriction aux métiers pouvant être portés, ce sont tout de même les prestations intellectuelles qui sont ciblées par les entreprises de portage.

Fonctionnement d’une entreprise de portage

Le fonctionnement d’une société de portage peut être résumé en trois volets : rôle, mission et obligations.

Rôle d’une société de portage

Une société de portage remplit essentiellement trois rôles :

• Le rôle d’employeur du salarié, afin de se conformer à la législation du travail ;

• Le rôle d’intermédiaire entre le client et le salarié ;

• Le rôle de réalisateur de la mission de portage pour le bien du salarié porté.

Missions d’une société de portage

Les missions d’une société de portage sont clarifiées dans la convention collective qui régit ce système. La société doit par exemple se charger de toutes les formalités liées à l’embauche. En effet, la société de portage a la charge de la partie administrative du travail. Elle établit les contrats de travail, encaisse les honoraires versés par les clients, verse les salaires et les cotisations.

Elle doit également adhérer à une assurance de responsabilité civile professionnelle pour les salariés qu’elle porte, et à une assurance de garantie financière afin de pouvoir assurer le salaire de ses employés en cas de crise. Enfin, la société de portage doit effectuer un suivi régulier de ses salariés afin d’encourager leur évolution et noter leurs progrès.

Obligations d’une entreprise de portage

Une fois engagée avec un consultant, la société a l’obligation de lui verser un salaire en contrepartie de ses activités et de lui obtenir des clients de façon périodique selon les termes du contrat. De plus, une société de portage ne peut effectuer des contrats que lorsqu’il s’agit de prestations de services comme l’enseignement, les animations de vente, le traitement de données ou l’expertise comptable.

Afin de maintenir la transparence, il est indiqué que la société de portage fasse parvenir à ses salariés un compte d’activité. Ce document fait un récapitulatif des facturations, des frais de gestion prélevés et toute autre opération monétaire ayant eu lieu au cours du mois. Elle doit également maintenir un exercice exclusif de son activité de portage. Le portage, selon les dispositions légales, est une activité exclusive aux sociétés qui y sont spécialisées. Une société classique ne peut y prétendre, tout comme une société de portage ne doit à son tour prétendre à une activité classique.

Quels avantages proposent les sociétés de portage ?

Le premier et sans aucun doute le plus important des avantages que l’on obtient en rejoignant une société de portage, c’est le statut de salarié. En raison de ce statut, la société doit garantir au consultant tous les avantages sociaux liés au poste de salarié, comme les cotisations de retraite, les congés payés, une assurance responsabilité civile professionnelle, etc.

En dehors du fait qu’elle confère le statut de salarié, l’entreprise de portage prend en charge les contrats et autres démarches administratives avec le client et, permettant au consultant de se concentrer exclusivement sur sa mission. Elle se charge également de relancer les impayés, de la facturation des clients.

En outre, une société de portage encadre ses consultants afin de s’assurer de leur développement individuel. Elle leur propose des formations spécifiques, l’accès à un réseau de portage d’alternatives pour progresser dans leurs domaines respectifs. Enfin, une société de portage réduit les risques pour le salarié porté. En effet, s’il existe une menace qui plane de façon permanente sur les entrepreneurs, c’est bien la faillite. En freelance, le manque de clients peut entraîner la faillite, mais en portage, les conséquences se limitent juste au chômage. 

Comprendre le fonctionnement et l’utilité du rétroplanning
Comment obtenir rapidement une ressource humaine supplémentaire ?